Installer WordPress avec Docker et Lamp sous Ubuntu

Installation de Docker CE:

Nous allons installer la version « Community » de Docker. Pour cela, il faut d’abord:

Actualiser le package « apt » en entrant la commande suivante dans votre terminal:

$ sudo apt-get update

Puis, installer les packages permettant à « apt » d’utiliser un serveur HTTPS de dépôt:

$ sudo apt-get install \ apt-transport-https \ ca-certificates \ curl \ software-properties-common

Ajouter la clé GPG du site de Docker:

$ curl -fsSL https://download.docker.com/linux/ubuntu/gpg | sudo apt-key add –

Pour vérifier que vous avez bien installé cette clé, il vous suffit de comparer avec les 8 derniers caractères de l’empreinte ci-dessous : 9DC8 5822 9FC7 DD38 854A E2D8 8D81 803C 0EBF CD88. Pour cela, il faut taper :

$ sudo apt-key fingerprint 0EBFCD88

Nous passons ensuite à l’installation même de Docker CE. En premier lieu, il faut de nouveau actualiser le package « apt »:

$ sudo apt-get update

Ensuite, il faut installer le package Docker CE:

$ sudo apt-get install docker-ce

Une fois ce package installé, vous pouvez lancer Docker:

$ sudo service docker start

Pour vérifier que Docker soit bien installé, exécutez la commande:

$ docker run hello-world

Dans un premier lieu, Docker devrait vous indiquer que l’image n’existe pas en local, il va donc la chercher et l’installer. Il devrait ensuite vous afficher la page Hello World.

Installer un container Lamp sur Docker:

Dans la suite de ce tutoriel nous allons installer un container Lamp sur notre Docker afin de pouvoir développer sur un serveur local. La bonne pratique voudrait qu’à l’avenir, chaque programme soit dans un container différent. Ici, par exemple, il serait préférable de séparer Apache de MySQL et de PHP.

Nous allons, dans ce tuto, garder l’image entière de LAMP afin d’installer la totalité des programmes en une seule manipulation et dans un seul container.

Pour cela, nous allons avoir besoin que d’une seule commande, dans laquelle nous allons spécifier le lien symbolique que nous voulons créer entre le dossier du serveur et notre dossier personnel préalablement créé.

$ docker run -v ~/chemin/du/dossier/perso:/srv/http –name -p 443:443 -d greyltc/lamp

Le téléchargement des images se fait automatiquement, et un container se crée. Vous avez désormais installé un serveur apache avec php, mysql sur votre Docker.

Pour tester le bon fonctionnement de votre serveur, indiquez cette adresse dans votre barre d’adresse: https:/localhost:443. Une page index avec le fichier php.ini devrait s’afficher.

Installer WordPress dans un container:

Pour installer un container WordPress nous allons utiliser un outil propre à Docker, docker-compose. Pour vérifier si docker-compose est déjà installé sur votre système, exécutez la commande:

$ docker-compose –version

Si l’outil est installé, il devrait vous retourner la version de celui-ci. Sinon, installez-le avec la commande « apt install ».

Créez ensuite un nouveau répertoire pour WordPress dans votre dossier racine du serveur créé précédemment. Une fois dans le répertoire, créez un nouveau fichier appelé docker-compose.yml.

Collez le texte suivant dans le fichier:

version: '2'services:   
db:
image: mysql:latest
volumes:
- db_data:/var/lib/mysql
restart: always
environment:
MYSQL_ROOT_PASSWORD: somewordpress
MYSQL_DATABASE: wordpress
MYSQL_USER: wordpress
MYSQL_PASSWORD: wordpress
wordpress:
depends_on:
- db
image: wordpress:latest
ports:
- "8000:80"
restart: always
environment:
WORDPRESS_DB_HOST: db:3306
WORDPRESS_DB_USER: wordpress
WORDPRESS_DB_PASSWORD: wordpress
volumes:
db_data:

Cela créera une instanciation d’un service de base de données MySQL, fournira des informations d’identification à la base de données et extraira l’image WordPress de DockerHub.

Pour exécuter ce fichier, il suffit d’indiquer cette commande:

$ docker-compose up -d

Maintenant, vous devriez arriver sur la page d’installation de WordPress en rentrant l’adresse https:/localhost:8000.

Vous avez donc paramétrer un WordPress avec une base de données en utilisant Docker. Libre à vous, maintenant, d’adapter ce tutoriel suivant vos identifiants de base de données, vos ports, etc…

Sources: https://www.hostinger.fr/tutoriels/docker-wordpress/#gref et https://doc.ubuntu-fr.org/docker

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.