Comment écrire un bon article de blog ?

       Dans le cadre de notre formation pour l’obtention du titre de développeur web et web mobile, nous devons écrire des articles pour notre blog. Si, de premier abord, cet exercice de rédaction ne semble pas avoir de rapport avec notre formation ‘d’apprentis codeurs’, celui-ci nous permet d’utiliser une fonctionnalité de base de WordPress qui est celle d’ajouter du contenu à un site internet. De plus, pour ceux d’entre nous qui envisage la création personnelle d’un – ou plusieurs – site(s) web, la présence d’un blog permettra d’attirer de nouveaux visiteurs. A défaut, s’entraîner à la rédaction d’articles de blog nous permet de développer nos compétences, et peut être un atout pour notre future recherche d’emploi.

       Ceci dit, il y a peu d’intérêt à rédiger des articles si ceux-ci sont mal conçu. Nous risquons alors d’obtenir l’effet inverse à celui désiré. D’où cet article qui je l’espère va nous aider à publier des articles dignes de ce nom !

       Le web regorge d’articles expliquant comment écrire un bon article de blog. D’ailleurs Google annonce environ 51 700 000 résultats sur ce sujet. Contentons nous des résultats de la première page :

  •  2 techniques simples pour écrire un blog qui va cartonner …
  •  5 étapes pour écrire un article de blog …
  • 13 façons démentes pour écrire un article …
  • 30 conseils pour rédiger un article …

       Au secours !!! Est-ce si compliqué d’écrire un bon article ?

       J’ai donc pris mon courage a deux mains et entrepris de lire les différents articles de cette première page afin d’en tirer les meilleurs conseils pour rédiger un bon article de blog.

       Si chacun arrange le sujet à sa sauce, ce sont souvent les mêmes qui reviennent, présentés de différentes manières. Voyons donc ensemble quels sont les étapes pour écrire un bon article !

 Les 8 étapes pour écrire un bon article de blog 

  1. Choisir un sujet qui nous intéresse et que l’on connaît, ou pour lequel on effectuera les recherches nécessaires pour le maîtriser afin d’être crédible et rédiger un contenu de qualité. Ce sujet doit présenter une problématique pour laquelle l’article apportera une ou plusieurs solutions.
  2. Élaborer un plan, une structure, en s’aidant éventuellement de la méthode du questionnement, QQOQCP (Quoi, Qui, Où, Quand, Comment/Combien, Pourquoi) afin de s’assurer de bien faire le tour du sujet.
  3. Avoir un titre court, percutant, qui interpelle. Ce titre ne doit pas être trop long (60 caractères maximum) et comporter un mot clé, afin de faciliter le référencement naturel de l’article. Il est souvent conseillé de le choisir après avoir écrit son article afin que celui-ci reflète bien le sujet.
  4.  Faire une introduction qui expose le but de l’article et qui soit accrocheuse afin de donner envie de lire l’article dans son entier.
  5. Aérer le contenu, le hiérarchiser avec différents sous-titres, mettre les mots importants en évidence, utiliser des listes, des tableaux … afin de faciliter la lecture en diagonale. Ne pas oublier de faire des liaisons entre les différents paragraphes afin de maintenir l’attention.Êtreclair en évitantd’utiliser un vocabulaire trop technique,concis mais complet.
  6. Utiliser des illustrations, des citations, des exemples, des chiffres …
  7. Faire une conclusion qui pousse à l’action. Cette action peut être de laisser un commentaire, de partager l’article, de s’abonner, de ‘liker’ …
  8. Se relire, de préférence à froid, c’est-à-dire après un certain laps de temps, et à voix haute, afin de voir ce que l’on a vraiment écrit et pas ce que l’on pense avoir écrit. Bien sûre, il faut éviter les fautes d’orthographe et de grammaire, qui sont toujours de mauvais goût !

Toutes ces étapes permettent d’obtenir un article structuré, cohérent, facile à lire … mais elles ne sont pas suffisantes pour avoir un bon article. Voyons donc maintenant ce qui va nous permettre de nous démarquer et faire que notre article soit attrayant.

 3 points à ne pas négliger pour se démarquer

  1.  Il est très important d’avoir son propre style et que l’article soit une réalisation personnelle.  Et la meilleure manière de le trouver est de pratiquer, donc d’écrire des articles !
  2. Il faut se faire confiance et ne pas avoir peur de prendre  des risques, quitte à s’éloigner des sentiers battus et à oublier un peu la technique, car ce qui compte, c’est d’écrire avec envie et avec son cœur, c’est ce qui permet aussi de développer son propre style. A ce propos, voici ce que nous conseille Stéphane Briot dans son article :    « Nous lisons des blogs parce que nous voulons l’avis, l’expérience, l’opinion de l’auteur. Nous savons que nous ne lisons pas des écrivains de haut vol, des journalistes renommés. Le blog est par essence l’outil démocratique de la communication, avec tout ce que nous avons de bon et de moins bon. Restez vous même. »
  3. Le plus important, est de susciter de l’émotion, amuser, faire sourire, faire réfléchir … On peut faire usage des analogies (comparaisons ou métaphores) ou choisir un bon angle afin de raconter une histoire. Réelle ou imaginaire, elle permettra au lecteur de s’identifier et de conserver son intérêt. N’oublions pas que c’est pour lui que l’on écrit !

Conclusion

       Voilà donc toute une panoplie non exhaustive de conseils pour rédiger des articles bien structurés et susciter de l’émotion chez le lecteur afin de le fidéliser.

Toutefois, une problématique demeure : faire connaître son article !

       C’était bien la peine de se donner autant de mal pour n’être finalement lue par personne une fois publiée !

Mais comment faire la promotion de notre article ?

Voilà qui pourra faire le sujet d’un prochain article.

       N’hésitez pas à laisser des commentaires si ce sujet vous a plu (ou pas) et si vous êtes intéressé par la suite. C’est en ayant des critiques constructives que l’on s’améliore et que l’on sait si on est sur le bon chemin ou pas. Je vous en remercie par avance.

sources :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.